Skip to main content

Short-Track

Le Short-track (piste courte en anglais) se pratique dans une patinoire, de préférence avec une dimansion de 60 m sur 30 mètres. Depuis les jeux Olympiques d'Albertville, elle est devenue une discipline olympique.

Les principales distances sont le 500 m, 1000 m, et 1500 m. Pour les plus jeunes, il y a également le 333 m  (3 tours de patinoire) et parfois le 777 mètres ( 7 tours)

Les courses se disputent à 4 pour les distances courtes, et à 6 pour les distances longues. Il n'y a pas de couloir, chacun est sur la même piste : les courses sont donc très disputées. Pour autant, tout n'est pas permis : il est interdit, par exemple, de pousser un adversaire, ou de lui faire une "queue de poisson". Les règlements sont très stricts, et les juges présents sur la glace sont là pour veiller uniquement à ce qu'ils soient respectés. Chaque faute est sanctionnée par une pénalitée.

Mais ces courses sont portées par un état de stress quasi magique qui leur donne un charisme indéniable, en plus de l'aspect résolument spectaculaire : 50 Km/h dans une patinoire, alors qu'une ligne droite ne fait que 28,85 m, et que les virages reviennent si vite (un tour de patinoire fait 111,12 m) !!! Il n'y a pas à dire, le Short-Track, c'est un sport qui décoiffe !!!

Les principales qualifications pour les compétitions se font sur la base du temps réalisé au 500, il correspond à du sprint. Les courses, très rapides, obligent le patineur à une très forte inclinaison dans les virages, due à la force centrifuge. Cette image est la plus spectaculaire et la plus connue de notre sport.